Derrière ce mot, une passion venue des Etats-Unis, qui allie loisirs créatifs et photos.

Le scrapbooking ou "scrap" est né aux Etats-Unis dans les années 1800 et a pris forme en France en 1999.

"Book" veut dire "livre, album" et "scrap", comme dans le patchwork, veut dire "chutes". Le principe repose sur l'utilisation de chutes de papier et consiste à réaliser des albums-photos personnalisés. Les pratiquantes et adeptes de cette pratique s'appellent des "scrapeuses" ou "scrapbookeuses".

Mais si le scrapbooking est un loisir créatif, il est aussi tout à la fois une forme d'art et un enrichissement et un investissement personnel, l'occasion de raconter, au travers des photos et des commentaires qui l'accompagnent, une histoire, un souvenir inoubliable : naissance, mariage, fête ... dans un décor en rapport avec le thème abordé et dans le but de les mettre en valeur par une présentation plus originale et esthétique qu'un simple album photo. Les photos sont ainsi conservées et classées par thèmes. 

Pour cela, de nombreuses techniques de scrapbooking existent et les techniques de scrap servent également à confectionner diverses cartes pour les anniversaires, les gouters, les faire-part ...

En scrapbooking, le vocabulaire est très spécialisé : les termes techniques sont nombreux et la plupart du temps en anglais (origines américaines obligent !). On parle de "journaling" pour le petit texte qui accompagne les photos, de "punchies" pour des découpes faites au poinçon ou à la perforatrice ...

Mais il faut reconnaître qu'un véritable marketing s'est organisé autour de cette activité.

Le côté positif, est que l'on peut trouver un choix extraordinaire de fournitures et des groupes très actifs, qui échangent beaucoup entre elles. Le point négatif, c'est qu'il faut être vigilant pour ne pas acheter tout et n'importe quoi.

Différents styles de scrapbooking existent  ; à la base (donc il y a quelques années déjà) on ne parlait que de scrap américain ou européen ; petit à petit d'autres styles sont apparus. Voici les plus connus:

Le scrap américain : Il utilise diverses techniques d'arts graphiques et de travaux manuels en détournant même des fournitures de bricolage. Il est souvent très chargé et accès essentiellement sur les embellissements qui rehaussent la photo et les sentiments que l’on veut exprimer. La photo est généralement gardée à 99% dans sa taille et forme d’origine. Tout est bon pour décorer la page : papiers, tissus, ficelles, rubans, petits souvenirs et objets, breloques, perles, métal, bois, collage, couture, peinture, soudure, etc. On cherche à évoquer l'âme des souvenirs attachés aux photos mises en scène. En se libérant des règles, c'est une voie de création que j'apprécie et qui me correspond parfaitement. 

Le scrap européen : il consiste à créer des pages d'album-photo en utilisant des techniques basées sur le découpage des photos, en suivant des gabarits de forme ronde, ovale, et de toute géométrie, puis en collant ces découpes sur du papier (ex. photo de bébé coupée en forme de nounours). Les pages contiennent peu de décoration supplémentaires, car on considère que les titres et les photos se suffisent à elles-mêmes. Les pages apparaissent par conséquent plutôt dépouillées et sobres  Ilest représenté par la marque AZZA. 

Le Digiscrap : Il s'agit d'un scrap assisté par ordinateur. On trouve sur internet une multitude de kits, gratuits ou non, et de logiciels photo, gratuits ou non aussi, qui permettent de scrapper virtuellement. Plus besoin de ciseaux, cutters, colle ou autres ustensiles, tout se passe sur le pc !

Le Clean and Simple : Communément appelé C&S, c’est un scrap très épuré et sobre. La photo est l’élément essentiel de la page.

L'héritage: Il met en valeur des photos anciennes ou de nos ancêtres, celles très souvent très usées par le temps et en noir et blanc ou sépia. Le plus couramment les pages sont dans des tons de marron. De par sa composition, elles donne ntl’impression d’avoir traversé les années.

Le vintage : C’est exactement le style héritage MAIS avec des photos récentes, de nos jours.

 

Le Shabby Chic : Il vient d’Angleterre et plus particulièrement du monde de la décoration et de l’ameublement. C’est un style tout en douceur, lumineux, pastel et surtout romantique. Le plus compliqué dans ce style est d’user, vieillir, poncer, déchirer tout en restant sophistiqué et stylé ! C’est un style débordant de fleurs, dentelles et froufrous en tout genre !

Le Freestyle : C’est un style sans aucune règle. Couleurs vives, fantaisie, joie de vivre, gribouillages (maitrisés tout de même), écritures manuscrites sont les mots d’ordre du freestyle. Mais on peut aussi y rajouter patouilles, barbouilles, coller, désassembler, bref tout ce qui fait plaisir !!

Le mixed média : A la base, il s'agit d'un loisir créatif à part entière tout comme le scrap. C’est un mariage de matières, textures, couleurs, reliefs, et même de choses étonnantes comme le papier sopalin, l’eau de javel… Certaines allient aujourd’hui mixed média et scrapbooking, mais la grosse différence entre les deux, c'est que  le mixed média n’utilise jamais de photos !