Qu’est-ce que le « journaling »?

Il s'agit d'ajouter du textes à nos pages, de raconter les souvenirs qu’une photo évoque, d'écrire un simple titre (un en-tête) accrocheur, qui annonce le thème de la page, d'ajouter des mots-clés, ici et là, permettant d'apporter des informations essentielles (Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? et Pourquoi ?) ou encore, d'écrire, dans un bloc de texte séparé, un proverbe, une citation célèbre (ou pas), une comptine, un poème, un extrait de chansons, un court texte, ou bien encore une longue histoire à la manière d’un journal intime, avec des observations sur le déroulement de la fête, les émotions des gens présents, des pensées sur les membres de la famille, etc.

Bref, il s'agit de tout ce qui vous vient à l'esprit pour raconter l’histoire et embellir une page ou lui donner plus de sens !

Une fois le message trouvé, vous pouvez écrire directement sur votre papier de fond si vous le désirez, mais écrire sur un bout de papier séparé qu’on ajoute par la suite à notre page est plus facile et souvent plus joli. Dans ce cas-là, vous avez simplement besoin d’un stylo noir sans acide. 

Notez qu’il est important de retrouver votre propre écriture dans vos pages ; c’est votre personnalité après tout... Même si vous n'avez pas une calligraphie artistique, cela ajoute une touche personnelle précieuse et humaine à votre scrapbook ! Au minimum, on devrait retrouver votre signature sur quelques pages. Toutefois, si vous n'aimez pas votre écriture, il y a plusieurs techniques et il existe de nombreux produits pour vous aider à créer vos titres et textes...

Vous pourriez vous servir d’un ordinateur et imprimer votre texte directement sur votre feuille. C’est facile et ça vous permet de faire vérifier l’orthographe et la grammaire et de varier les formats et les polices de caractère ! Vous pouvez même imprimer sur des petites chutes de papier ; vous n'avez qu'à fixer le bout de papier à une feuille de format standard en utilisant un adhésif temporaire et une fois le texte imprimé, vous frottez la colle du doigt pour l'enlever ! Toujours en utilisant votre ordinateur, vous pouvez créer des titres épatants avec la fonction "WordArt" du traitement de texte Word. Il faut couper les petites lettres aux ciseaux pour ensuite les coller sur notre page. 

Un autre procédé simple pour écrire des beaux titres est d'utiliser des gabarits d'alphabet. Il faut tracer les lettres, les couper, puis les coller. Il faut aussi de la patience !

Mais si vous ne possédez pas d’imprimante et détestez découper et coller des petites lettres, il existe une multitude d’autocollants avec les lettres de l’alphabet pour vous faciliter la tâche ! N'ayez pas peur de mélanger des styles d'écriture ensemble ; c'est aussi une bonne façon de passer des lettres qui restent sur une feuille d'autocollants ! 

Les estampes de lettrage, qu'on utilise avec de l'encre ou de la peinture, donnent des titres très créatifs. C’est un peu plus dispendieux comme investissement de départ, mais une fois qu’on les a, on peut se servir de nos estampes indéfiniment !

Les transferts «rub-ons» sont aussi intéressants à utiliser parce qu'on peut les mettre n'importe où ! Il suffit de placer la lettre à l'endroit désiré et de gratter avec un petit bâton de bois pour qu'elle se transfère de façon permanente sur votre papier ou votre photo !

Il existe aussi d’autres alternatives : des lettres de métal ou encore des lettres de carton épais (chipboards) pour un effet 3D qui rehausse beaucoup le look d'une page. Vous pouvez les revêtir de vernis à ongles brillant de couleur ou avec paillettes. L'effet sera garanti !

Et si vous manquez d’idées pour créer des titres originaux, sachez qu'une photo vaut peut-être mille mots, il y a quand même des choses qu’une photo ne dit tout simplement pas. C’est pourquoi le journaling est une partie si importante du scrapbooking ! 

Commencez par inclure les informations essentielles: Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? et Pourquoi ?

Même si VOUS, vous savez qui est photographié, il faut mettre les noms des gens sous les photos. Les générations à venir voudront savoir et se fieront à vos textes pour connaître l’histoire qui se rattache à la photo. 

Considérez ensuite quelles informations manquent à votre page. Si vous montriez ces photos à une connaissance, quels détails est-ce que vous diriez verbalement? 

Voici des petites idées pour ajouter une petite touche de créativité à vos pages : Une conversation, surtout celle qu’un enfant a, crée un superbe texte à ajouter dans une page ! Par exemple, les paroles rapportées d’un enfant qui s’adresse au Père Noël peut nous faire revivre un souvenir précieux, souvent très humoristique ! 

Le texte émotif, plutôt que le traditionnel texte descriptif, met l’emphase sur les sentiments qu’on a face à un sujet. C’est une opportunité de raconter nos émotions par rapport à quelqu’un ou quelque chose qui a touché notre vie. Essayez d’écrire ce qui vous vient à l’esprit en pensant à une personne, un endroit, une occasion – même si ce que vous dites vous semble anodin, si c’est important pour vous, on devrait le retrouver sur votre page ! 

Une autre façon de varier les textes de nos pages est d'établir une liste. Que ce soit pour détailler les activités du samedi de la famille ou les vœux d’anniversaire d’un enfant, les listes rassemblent et résument des éléments importants d’une histoire. 

Écrivez un rapport. Que ce soit à la manière d’un rapport d’enquête policière sur comment le vase a été cassé ou un article de journal sur l’histoire de l’équipe sportive gagnante, le fait d’écrire des petits récits dans un style « rapport » ajoute une touche d’humour à n’importe quelle histoire ! 

Vous faites vos pages sur une fête de famille (communion, anniversaire, mariage, Noël etc...) ? N’oubliez pas d’ajouter à votre album le menu traditionnel de la famille. Incluez des recettes … 

« Il était une fois ». Cette phrase peut débuter tellement d’histoires différentes ! Des albums de mariage, d’héritage, de voyage ou de bébé peuvent tous avoir le charme d’un conte de fée! 

Finalement, pourquoi ne pas écrire une blague, votre poème favori, ou les mots de votre chanson préférée ? Il existe des milliers de citations disponibles sur Internet et on peut en trouver une pour à peu près toutes les occasions possibles.

Rappelez-vous que plus d’information, c’est toujours mieux. Ceux qui liront votre scrapbook dans les générations futures vont être affamés d’histoires, de détails, d’anecdotes sur vous et votre famille. Ce sera comme un aperçu de votre personnalité.

Dernier petit truc :

Pour vous assurer que les informations importantes liées à vos photos ne se perdent pas, prenez des notes sur vos souvenirs, incluant vos observations et émotions, au fur et à mesure que vous y pensez et mettez les de côté avec les photos dans une chemise ou une enveloppe dans l'album.

Lorsque vous serez prête à faire vos pages de scrap, les idées et pensées seront là pour que vous les utilisiez. Parfois, ces petites notes gribouillées deviennent des items souvenirs que l'on colle directement dans le scrapbook !

En espérant que ces quelques conseils vous permettent de trouver l'inspiration pour vos futurs pages de scrap ...

Un peu plus loin sur cette page, vous trouverez des exemples d'en-têtes de pages et de courts textes, classés par thème, une banque de données en quelque sorte où puiser votre inspiration.

Donner vie à des messages attrayants 

Je voudrais vous présenter un site que je trouve intéressant de connaître en tant que scrappeuse, car il vous facilitera la vie, en vous permettant de créer des étiquettes façon "DYMO", pour légender vos pages de scrap ou tout autre support (mini-album, carte, etc...) ; il s'agit du site ACME Label Maker.

En fait, en cliquant sur ce lien, vous accéder à une page, qui vous permet de fabriquer vos propres étiquettes à partir de l'encadré que voici : 





Font: 
Text color:  Background:  Transparent Shadow
Filters: 
 

Ce site est en anglais, mais les choses sont simples :

Dans l'encadré blanc, vous écrivez votre texte ou votre phrase ; on peut inscrire environ une quarantaine de caractères ; cela convient parfaitement pour des textes courts.

Vous avez ensuite le choix entre 62 polices (fonts) ; attention ! certaines polices ne sont pas complètes ; on y trouve généralement les lettres et les chiffres ; si un caractère manque, un blanc apparaît sur l'étiquette à sa place (par exemple, le caractère ! n'existe pas dans toutes les polices et notamment la police Dyno, de même que le à avec un accent) ; ensuite, vous choisissez la couleur du texte (Text color) et de l'arrière-plan (Blackground) ; il y a 29 couleurs en tout ; puis vous déterminez si vous voulez une écriture en transparence (transparent) ou ombragée (shadow) ; et enfin les effets souhaités (Filters), sachant qu'il en existe 10, dont un cadre (Frame) ; vous pouvez en conjuguer 5 différents à la fois ; si vous ne souhaitez pas en avoir, vous sélectionnez "None".

Vous trouverez le modèle de chaque police mais également un exemple de ce qui est proposé au niveau des couleurs et en ce qui concerne les effets en cliquant sur l'encadré "SAMPLES" plus bas.

Pour terminer, vous cliquez sur le bouton "Make Label" et vous pouvez voir apparaître votre étiquette.

N'hésitez pas à recommencer autant de fois que nécessaire en usant des différentes possibilités de polices, de couleurs et d'effets que vous offre ce site !

Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur l'étiquette que vous venez de créer, pour ouvrir une page que vous pouvez imprimer sur le support de votre choix, en couleur si besoin est, et à découper votre étiquette, pour l'insérer sur votre page de scrap.

Vous pouvez aussi faire un copier de l'étiquette en pointant dessus et en cliquant sur le côté droit de la souris pour aller la coller là où bon vous semble, sur votre blog ou sur un document quelconque.